DEFI

Amour Secret

Depuis deux mois, dans une brasserie vide de client, deux parapluies oubliés sont piqués sur leur pointe d’acier dans le récipient de cuivre qui leur sert d’alcôve : un porte-parapluie !

– Merci COVID, se murmurent-ils à leurs baleines respectives.

Grâce à cet imprévisible virus, leur union improbable s’épanouit de bisous protégés des pluies, des vents et autres intempéries qui auraient pu abîmer leur imperméable de toile monochrome : rouge pour Lola, blanc pour… Sans nom, le propriétaire ne l’ayant pas baptisé comme sa consœur.

Oubliés par leurs propriétaires partis bras dessus dessous, ces deux pépins sont très heureux d’être confinés dans le porte-parapluie. Mais, certains jours de cafard, Lola pleure sa maîtresse. Le parapluie Sans nom, alors vient se blottir tout contre elle. Délicatement, il frotte sa toile beige sur celle rouge de Lola. Son manche rond en bois scrute la poignée sculptée d’un visage aux traits asiatiques. Entre ses baleines, il tente de serrer la pauvre Lola tout en larmes.

Un après-midi de pluie, mal lui en a pris ! Il a fait du bruit, ce qui a attiré l’attention du propriétaire, venu errer, en peine de contacts sociaux comme un chat mendiant une caresse. La grosse main velue a saisi le fin manche en bois courbé ! Voyant son amant monter dans les airs et la quitter sans espoir de retour, Lola, de peur, se ferma. Le bruit sec de l’ouverture automatique, le son de la toile qui se tend suivi de la porte accompagnée du tambourin des millions de gouttes ont fait résonner le silence et la solitude dans le porte-parapluie.

Mais, quelques minutes plus tard :

– Autant que je te remette là. Au moins, toi, tu ne seras pas seul ce soir.

Descendue du ciel, la toile beige est venue se poser entre la rouge, qui, par pudeur et bonheur, en a rougi.

Depuis, les deux amoureux coulent des jours heureux dans leur écrin de cuivre.

Si un jour, à l’entrée d’une brasserie, vous voyez un porte-parapluie en cuivre forgé, prenez un peu de temps, peut-être est-ce celui qui contient le bonheur de deux parapluies ? Jetez-y un baiser et un clin d’œil complice.

Connectons-nous

18 commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *